Comment choisir son récupérateur d’eau de pluie ?

L’eau, nous le savons, est devenue une ressource rare et précieuse.

Même si son prix augmente chaque année un peu plus, nous en consommons de plus en plus et il est difficile de faire autrement.

Le moyen le plus simple de faire des économies sur sa facture d’eau est de s’équiper d’un récupérateur.

Mais comment le choisir ? C’est ce que je vous explique aujourd’hui.

Obtenir 3 devis gratuitement et rapidement

carte-des-precipitationscarte des precipitations

Récupérateur d’eau de pluie : pour quel usage ?

C’est le premier point à définir avant de vous lancer dans ce projet. Le choix de votre récupérateur d’eau dépendra de l’usage que vous ferez de cette eau :

  • Pour une utilisation extérieure

Si vous souhaitez récupérer l’eau de pluie pour simplement arroser votre jardin, votre potager, vos fleurs, pour laver votre voiture ou pour remplir votre piscine, optez pour un récupérateur d’eau extérieur.

  • Pour une utilisation extérieure et intérieure

Si vous envisagez d’utiliser l’eau de pluie pour l’extérieur (arrosage, lavande de voiture, piscine) mais également pour l’intérieur (chasse d’eau, lave-linge) la mise en place d’une cuve enterrée est le meilleur choix.

Sa grande capacité vous apporte une certaine autonomie et un confort d’utilisation.

Mais son coût est plus cher et mieux vaut faire appel à un professionnel pour son installation.

Il faut prendre en compte plusieurs contraintes et un professionnel est le mieux placé pour vous guider dans votre choix.

Il faut par exemple faire une fouille pour installer la cuve près d’une descente de toit et proche du lieu où vous pouvez faire entrer votre canalisation de distribution dans votre habitation.

L’installation est également complexe à mettre en place.

Il faut prévoir un filtre en entrée de cuve, prévoir un trop-plein à raccorder sur votre réseau d’évacuation des eaux pluviales et enfin prévoir la distribution avec une pompe.

Bref ce n’est pas simple mais c’est la solution qui vous permettra de faire le plus d’économies d’eau.

Vous pouvez faire un devis en ligne et trouver ainsi en quelques clics un professionnel près de chez vous.

Obtenir 3 devis gratuitement et rapidement

Quel volume choisir ?

Pour déterminer le volume le plus adapté à vos besoins, vous devez prendre en compte également la pluviométrie moyenne annuelle de votre région et la surface de votre toit.

Si vous habitez une région dite sèche, je vous conseille de prendre une cuve avec un grand volume.

Cela vous permettra de vous alimenter en eau de pluie même pendant les périodes où il ne pleut pas.

Si vous habitez une région dite humide, votre cuve pourra être de plus petite capacité puisqu’elle se remplira plus souvent.

A titre indicatif :

  • Un arrosage peu important d’un jardin représente 150 à 500 litres d’eau par an
  • Un arrosage important d’un jardin représente 500 à 1500 litres d’eau par an
  • Un arrosage important + lavage de voiture et ce sont 1500 à 3000 litres d’eau qu’il faut prévoir
  • Un arrosage important + lavage de voiture + utilisation pour la maison, ce sont 3000 à 6000 litres d’eau dont vous aurez besoin

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour bien choisir votre récupérateur d’eau de pluie.

Prenez bien en compte vos besoins, faites des calculs, regardez les prix et les aides financières auxquelles vous avez droit et vous verrez que vos factures d’eau vont considérablement baisser très vite !

Obtenir 3 devis gratuitement et rapidement